Histoire de Luta Livre

( Publié à l’origine chez Bjjee)

Luta Livre semble être le fils oublié des arts de la lutte. Son « grand frère » rival le Jiu-Jitsu brésilien a connu l’énorme succès que nous connaissons tous, et a changé le monde des arts martiaux depuis UFC1 alors que Luta Livre est resté dans l’ombreMost La plupart des grappilleurs ne savent même pas ce qu’est réellement Luta Livre ni son histoire. Cet article tentera de clarifier ceci:

Luta Livre signifie « lutte » en portugais, bien que le terme Luta se traduise par « combat » et Livre se traduit par « libre ». Par conséquent, le terme signifie vaguement « combat libre ». Luta Livre est un style de combat basé sur la catch wrestling fondé par Euclydes « Tatu » Hatem. Tatu bat George Gracie par soumission en 1940. Après Tatu, des combattants comme Euclides Perreria et Roberto Leitao ont poursuivi le sport et fait évoluer l’art. Peut-être plus encore, l’art a ensuite été positivement influencé par Leitao, un pratiquant de lutte et de judo. Ce professeur d’ingénierie d’université a appris à utiliser la technique plutôt que la force brute – semblable à Helio Gracie – en raison du fait qu’il était un homme plus petit et a aidé à affiner plusieurs techniques de l’art. Bien que Leitao ait certainement utilisé l’effet de levier à son avantage, ses mots pour se battre! Magazine notez une différence majeure entre les philosophies du Jiu Jitsu brésilien et du Luta Livre, le Luta Livre suivant une idéologie plus proche de ce que pourrait être la lutte de capture ou le combat de tir.

 » Gracie était têtue », a déclaré Leitao, faisant référence à Helio Gracie. « Il croyait que l’effet de levier était suffisant, mais il avait tort. »Ceux qui sont d’accord avec lui, bien sûr, pourraient souligner le succès que les lutteurs ont eu contre les pratiquants du BJJ une fois qu’ils se sont adaptés au jeu de soumission.

Quoi qu’il en soit, au cours des années 1980 et 90, la majorité des combats / matchs de défi entre les deux arts sont allés au Jiu Jitsu brésilien, et non au Luta Livre, qui, avec un manque de finances – en raison du fait que le Luta Livre a toujours été considéré plus comme un art de pauvre que le jiu jitsu, qui était plus destiné à l’élite – a diminué aux yeux des historiens et des praticiens du MMA.

Styles de Luta Livre

Luta Livre Esportiva Ce style de Luta Livre fait référence à la lutte contre la soumission sans ig. Il ressemble à la catch wrestling, bien qu’il se soit développé indépendamment au Brésil.

Luta Livre Vale Tudo
C’est vraiment du MMA brésilien, ce qui s’est passé avant que l’UFC ne s’installe. En d’autres termes, la soumission sans ig grappling et la frappe.

Caractéristiques de Luta Livre

Luta Livre ressemble beaucoup à la catch wrestling, en ce sens que les takedowns, la défense de takedown et le contrôle au sol sont mis en valeur, tout comme les soumissions sur le terrain. Puisque les pratiquants de Luta Livre reconnaissent que la plupart des combats se déroulent au sol, les combats au sol sont la priorité numéro un. Cela dit, la frappe de la variété Muay Thai est également actuellement enseignée dans le style.

Buts de Luta Livre

Le but de Luta Livre est d’éliminer et de soumettre un adversaire le plus tôt possible. Encore une fois, puisque la frappe est enseignée, le but peut également être d’arrêter un adversaire avec des frappes. Cela dit, Luta Livre est avant tout un art de combat, donc la tendance serait d’aller avec le premier.

Trois célèbres BJJ vs. Luta Livre Battles

Euclydes Hatem (Luta Livre) vs George Gracie (BJJ): Un combat très important pour la popularité de Luta Livre. Hatem a vaincu Gracie dans les années 1940.

Rickson Gracie (BJJ) contre Hugo Duarte (Luta Livre): Duarte, un disciple de Luta Livre, a dit quelque chose d’insultant à propos de la famille de Rickson Gracie sur une plage brésilienne. Rickson, largement considéré aujourd’hui comme le plus grand de tous les combattants de Gracie, a giflé Duarte après l’insulte et une bagarre s’est ensuivie qui a été filmée par un touriste.
À la fin, Rickson monta Duarte et le frappa dans la soumission. Ce combat a eu une grande importance pour les Gracie’s car la bande de celui-ci a ensuite été utilisée comme outil de marketing pour vendre l’efficacité du Gracie Jiu-Jitsu.

Walid Ismail (BJJ) contre Eugenio Tadeau (Luta Livre): Après que Tadeau a vaincu un combattant du BJJ du nom de Renan Pitanguy, Ismail, un produit de Carlson Gracie, était en colère. Mais des années plus tard, après que Royler Gracie ait combattu Tadeau à un tirage au sort sans porter de gi (une insulte, dans un sens, considérant que le Gracie Jiu Jitsu était quelque peu fondé sur le gi), Ismail a défié Tadeau dans les médias. Le combat s’est terminé au deuxième tour lorsque le pratiquant de Jiu Jitsu brésilien a jeté Tadeau hors du ring, où il a été compté. Plus tard, Tadeau a affirmé que les partisans du BJJ ne l’avaient pas autorisé à remonter sur le ring, tandis que les fans / pratiquants du BJJ ont indiqué qu’il avait trop peur de rentrer sur le ring ou qu’il était blessé.

Alors, quelles ont été les raisons de l’échec de Luta Livre à généraliser les arts martiaux comme le Jiu-Jitsu?

Dans cet article de bloodyelbow.avec, une des raisons des échecs de Luta Livre semble être le manque de succès au plus haut niveau du MMA (alors que le Jiu-Jitsu a un grand succès en MMA), combiné au fait que le bassin de talents est plus petit en LL:

« Contrairement aux autres camps de haut niveau, aucun des gars de Luta Livre n’a jamais atteint de grandeur dans le MMA moderne, ils ont souffert de leur approche polyvalente (bien arrondie mais brillante dans aucun des aspects du MMA). Ils ne pouvaient pas frapper aussi bien que la Chute Boxe, ne pouvaient certainement pas déjouer Hammer House, ne pouvaient pas attaquer les combattants de jiu jitsu et n’étaient pas aussi athlétiques que la tanière du Lion.

D’autres raisons étaient l’échec de produire un grand champion qui aurait pu populariser le style.
La popularité soudaine du grappling sans gi dans des événements tels que l’ADCC a brisé la résistance des camps de jiu jitsu au grappling sans gi;
La professionnalisation du MMA qui a mis fin à la querelle de sang entre Luta Livre et Jiu Jitsu et a entraîné le déplacement de tant de combattants LL vers les plus grands camps de jiu jitsu.

Toujours selon le combattant LL Marcelo Briguadeiro:

 » Pourquoi BJJ a-t-il beaucoup plus de représentants réussis en MMA et en grappling comps que LL en a? ». C’est une réponse facile: tout est une question de mathématiques. Pour chaque combattant LL, il y a 1 000 combattants BJJ which ce qui a les meilleures chances de trouver 10 talents exceptionnels parmi ses représentants. »

L’avenir ne semble cependant pas si sombre pour Luta Livre car une nouvelle génération de combattants connaît du succès dans le MMA, comme la Renovacao Fight Team (RFT) dirigée par le maître Marcio « Cromado » Barbosa, qui a vaincu lors de ses débuts en MMA Caol Uno! Les combattants à surveiller en MMA sont entre autres Terry Etim, Paul Sass, Falcao, « Betao » Nogueira et « Junior PQD. »