Votre succès est notre succès

Certains résidents de Caroline du Nord peuvent penser qu’il est inoffensif de mettre de fausses informations sur une demande de carte de crédit. De nombreuses institutions financières n’exigent pas que les particuliers soumettent des documents tels que des talons de paie ou des déclarations de revenus dans le cadre du processus de demande de carte de crédit. Cependant, mentir intentionnellement sur une demande peut être considéré comme une fraude bancaire et entraîner des accusations criminelles.

Vous avez besoin d’un avocat immédiat si vous êtes accusé ou accusé de fraude bancaire. Apprenez-en davantage sur le fonctionnement de la fraude liée aux demandes de carte de crédit, puis contactez un avocat compétent en matière de défense pénale en col blanc qui pourra protéger vos droits.

Fraude liée aux demandes de carte de crédit

Dans de nombreux cas, le facteur le plus important pour obtenir l’approbation d’une carte de crédit est le revenu du demandeur. Un article de U.S. News and World Report indique que même si les institutions financières peuvent utiliser le pointage de crédit d’un demandeur pour déterminer l’admissibilité à une carte de crédit, le revenu est généralement un facteur clé. Les réglementations légales conçues pour protéger les consommateurs contre les pratiques de prêt prédatrices obligent la plupart des prêteurs à respecter les exigences de revenu avant d’approuver les demandes de carte de crédit. Certaines personnes mentent accidentellement sur des demandes de carte de crédit en incluant les mauvais types de revenus, tels que le salaire d’un parent ou les débours d’un prêt étudiant. Cependant, d’autres candidats déclarent sciemment un revenu plus élevé afin de se qualifier pour une carte de crédit. Si l’institution financière découvre le mensonge, elle peut choisir de poursuivre des accusations criminelles.

Sanctions sévères pour fraude bancaire

Selon FindLaw, la fraude bancaire décrit les actions visant à frauder une institution financière ou à obtenir des fonds ou des actifs par de faux moyens. La fraude bancaire est un crime fédéral avec des sanctions potentielles, notamment des millions de dollars d’amendes et des décennies de prison. Alors que beaucoup de gens pensent que des actions telles que falsifier ou voler des chèques sont des exemples courants de fraude bancaire, mentir sur une demande de carte de crédit peut également entraîner des accusations criminelles. Des poursuites pour des demandes de carte de crédit frauduleuses ne sont peut-être pas courantes, mais cela reste une possibilité.

Commencez à construire une défense solide

Les avocats de la défense pénale de Frasier & Griffin, PLLC, peuvent vous aider à protéger vos droits et votre liberté. Apprenez-en davantage sur la façon dont ils peuvent vous aider en contactant le cabinet et en planifiant votre première réunion.